FAQ | HR Hypnose

FAQ

 

Des questions ?

Consultez la foire aux questions ci-dessous  

Ou contactez-moi ici

 

Déjà prêt pour le changement?

Prenez rendez-vous maintenant en ligne

 

Réponse : 1) Un outil de thérapie brève, de développement personnel-Coaching et d’accompagnement aux cgangements nécessaires à votre santé et votre « bien-vivre »

 2) Un état de vigilance particulier naturel ou provoqué.

3) Un concept global et le terme générique utilisé pour tout ce qui concerne les études, les sciences hypnotiques, les process hypnotiques etc. 

En détail:

-L’HYPNOSE est un outil de changement rapide, efficace, ciblé, « orienté solutions » qui est utilisé en thérapies brèves, en développement personnelle et coaching, en santé physique et psychique (les deux étant naturellement lié). Cet outil agit par l’intermédiaire de suggestions positives personnalisées qui sont émises au niveau sub-conscient de votre structure mentale, dans un état de transe hypnotique.

-L’hypnose désigne aussi la « transe hypnotique », c’est-à-dire, un état de conscience modifiée (EMC) situé entre la veille et le sommeil.

-C’est aussi un état naturel que nous connaissons tous : 7 à 9 fois par jour, nous vivons un état particulier d’attention réduite et automatique, hypnotique : lorsque nous sommes « dans la lune », « absorbé » par un livre, « captivé» par un détail qui devient flou ou une rêverie quelconque.  

Cet état permet un accès direct au subconscient. Votre hypnothérapeute vous guide pour y accéder car à ce niveau psychique, vous allez être à la fois : hyperconcentré, (libéré de vos pensées parasites…) ; ouvert d’esprit, (débloqué de vos croyances limitantes  du type « je suis nul », « je n’y arriverai jamais », « je n’ai plus d’énergie »…  et très créatif (pour trouver de nouvelles solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé en état d’éveil critique).

LIENS actifs: Voir l’onglet HYPNOSE et son menu déroulant : l’hypnose pour quoi faire ? Conscient-inconscient-subconscient, c’est quoi ? Quel intérêt d’accéder au subconscient ?  

Réponse : « OUI »... toute personne capable d’imagination est hypnotisable. Mais seulement s’il est d’accord et si les conditions sont bonnes. »  

– OUI, car les neurosciences l’ont démontré : toute personne dotée d’une d’imagination est hypnotisable, puisque l’HYPNOSE consiste à accéder au subconscient qui est le centre mental de notre imagination. D’ailleurs, la transe hypnotique est un état modifié de conscience (EMC) parfaitement naturel et physiologique que nous connaissons tous plusieurs fois par jour, lorsque nous sommes « dans la lune », « absorbés » dans une lecture, « fascinées » par notre écran de télévision ou un jeu vidéo « captivant », en « mode automatique » pour conduire sur un trajet long ou connu etc.

– Mais … sans votre accord, ce n’est pas possible. Quelqu’un qui souhaite ne pas être hypnotisé ne pourra pas l’être ; de même que quelqu’un qui le souhaite, mais dans des conditions défavorables. Cela nécessite confiance et lâcher-prise. Par ailleurs, le subconscient a son langage spécifique (vocabulaire, rythmique, contenu des suggestions acceptables pour le psychisme de la personne…)

Voir FAQ :  « Sommes-nous tous sensibles à l’hypnose de la même façon ? » ; « Quelles sont les différences entre HYPNOSE en cabinet et : HYPNOSE de spectacle,  « de rue » ou « façon Messmer » ? ».

Réponse : NON. Tout le monde est hypnotisable en théorie (Voir FAQ « suis-je hypnotisable ? »)

  • Tout le monde n’entre pas facilement en transe. La formation et les talents de votre praticien en hypnose, ainsi que le climat de confiance et de sécurité qu’il instaure font la différence. Cependant, plus on fait de l’hypnose et de l’Auto-Hypnose, plus cela devient facile, rapide et automatique d’entrer en transe.
  • L’état d’hypnose doit être entretenu. Pendant une transe hypnotique en cabinet, vous entendrez tout ce qui sera dit, garderez votre capacité de mémorisation et pourriez-vous éveiller à volonté si les suggestions de l’hypnothérapeute ne vous convenaient pas. Le rythme et la longueur des paroles, des échanges et même des silences doit être adapté : si votre subconscient s’ennuie ou s’il n’entend plus rien, vous avez toutes les chances de vous éveillez.
  • Le vécu est différent d’une personne à l’autre pour un même résultat. Ainsi, que vous visualisiez ou non des images pendant la transe est un vécu personnel (voir FAQ : Peut-on douter d’avoir été hypnotisé pendant une séance ?) ne modifie en rien l’efficacité de l’HYPOSE sur vos difficultés. Certaines personnes voient des images claires et/ou en couleurs, d’autres visualisent des images floues ; certaines autres ne voient absolument rien. Cela n’a aucune importance, car cela n’a aucune incidence sur l’efficacité de l’HYPNOSE (voir FAQ : « Peut-on douter d’avoir été hypnotisé pendant une séance »).

Réponse : « non » sauf si vous vous y opposez (Voir FAQ « suis-je hypnotisable ? » et « Sommes-nous tous sensibles à l’hypnose de la même façon ? »).

 

  • Je reste à vos côtés, en face, à votre hauteur pendant toute la transe et j’en teste la profondeur régulièrement. Au besoin, de nombreuses « techniques d’approfondissement » sont utilisables. Vos doutes ne pourraient venir que d’une ressenti dont nous devons discuter, ou d’idées préconçues, à partir du vécu d’un personne de votre entourage ou de recherches sur internet par exemple. C’est pourquoi un temps d’échange est prévu dès votre sortie d’hypnose, en feed-back.

Les origines de vos doutes ?:

Vous pensez ne pas être entré en transe du tout? Avoir dormi? Avoir interrompu et empêché la séance en bougeant, ouvrant les yeux, vous levant pour chercher un mouchoir, couper votre téléphone oublié, remonté votre plaid? Avoir tout oublié? Avoir tout vécu en conscience? Ne pas avoir vécu ce à quoi vous vous attendiez suite au récit de vos proches ou de recherches sur internet (pas de visualisation du tout ou des images troubles, pas d’odeurs ou de sons…)?

Prenons tout cela point par point :

  • Tant que vous ne vous êtes pas carrément éveillé (et ça, vous le sauriez n’est-ce pas?) ou endormi (moi, je le saurais), soyez rassuré(e) vous avez vécu la transe prévue et son efficacité est indéniable. Le fait de bouger plus ou moins, de fermer les yeux ou non, de parler ou se contenter de penser, d’interagir parfois ou jamais: tout est ok. Il arrive même à certain(e)s d’entre vous de verrouiller en cours de route leur téléphone dont ils avaient oublier la sonnerie et de refermer les yeux pour repartir aussitôt en transe: je suis = même de vous guider en hypnose quelques soient les conditions du jour à partir du moment où vous êtes d’accord.  Et même dans ce cas, toutes les autres techniques de thérapies brèves comme la PNL par exemple restent applicable.
  •  
  • D’ailleurs, pour une personne donnée, les séances en consultations ne ses ressembleront pas d’une fois à l’autre et vos réactions non plus.
  •  
  • Ainsi, certaines personnes visualisent clairement ce qu’elles vivent en EMC et peuvent même sentir, gouter, toucher ou voir des couleurs, ajouter des éléments de décors ou d’autres choses non prévues non suggérées. D’autres ne « voient rien» ou voient comme sur l’écran d’un sonar échographique en neige nuancées de noir et blanc etc. Et d’autres ne se rappellent de rien ou seulement de bribes. Cela n’a aucune importance.
  •  
  • Ce qui compte, c’est ce que vos capacités en imagination vous permettent de vivre émotionnellement via votre subconscient. Pour votre subconscient, un rire imaginaire est un rire… ressentir la force du tigre en vous est une force… votre stress est réalité et nous le remplaçons par une sérénité toute aussi réelle. C’est là tout l’intérêt des suggestions et de l’accès au subconscient.
  •  
  • Voir FAQ « suis-je hypnotisable ? » et « Sommes-nous tous sensibles à l’hypnose de la même façon ? »).

Réponse : « ce sont des métiers totalement différents qui se basent sur les mêmes caractéristiques de notre structure mentale (conscient, subconscient, inconscient), mais dans des buts totalement différents».

 

Il est important de ne pas confondre  l’HYPNOSE appliquée au coaching et à la relation d’aide avec l’HYPNOSE «de spectacle»,  «de rue» ou «façon Messmer . Il s’agit là de métiers différents, qui utilisent l’HYPNOSE dans des buts différents et répondent à leurs propres codes de déontologie et leurs propres règles de l’art, indépendamment. 

  • Dans les spectacles, vous verrez des personnes hypnotisées que l’on manipule comme des marionnettes, à priori «à l’insu de leur plein gré» et cela,  à des fins de spectacles du genre « prestidigitation ». Or, le mot « prestidigitation » implique préparation de sketchs ou de saynètes et  réalisation tours, utilisation de « trucs » ou « astuces » de spectacle.  Au préalable, les personnes hypnotisées ont répondu positivement à des tests de suggestibilité pré-sélectifs et le plus souvent (en dehors du spectacle de rue), ils ont signé des accords de participation. 
  •  
  • Car il est impossible d’hypnotiser une personne qui y est opposé physiquement ou mentalement. Si sa volonté, sa confiance ou sa sécurité ne sont pas optimales : il ne va pas entrer en transe et/ou va en sortir.
  •  
  • Dans l’HYPNOSE « de rue », l’accord ne fait pas l’objet d’un contrat écrit. Mais les personnes curieuses et implicitement d’accord vont spontanément participer aux tests de suggestibilité. les personnes non- intéressées vont simplement rester insensibles. Celles qui répondent aux suggestions de l’animateur pratiquant l’hypnose de rue se sont techniquement parlant déjà mis eux-même en Auto-Hypnose en fait. 
  •  
  • Il en va de même pour l’HYPNOSE « de spectacle » ou « à la Messmer » où la sélection va plus loin pour que les plus rapides et suggestifs soient préconditionnés pour qu’au final, le show se déroule avec rythme et intensité. Selon les émissions ou les spectacles, des accords peuvent être formalisés.
  •  
  • Chez ACTV’ HYPNOSE, votre Maître-Praticien en HYPNOSE appliquée au coaching et à la relation d’aide, Hubert ROZÉ, respecte le code de déontologie et la charte éthique du Syndicat National des Hypnothérapeutes (SNH) et souscrit à une assurance professionnelle. Elle ne travaille avec vous, dans le cadre de thérapies brèves, qu’en fonction de vos objectifs (co-validés après une anamnèse d’1h30); pour vous accompagner dans les changements bénéfiques que vous souhaitez et pas davantage.
  •  
  • Voir FAQ : « suis-je hypnotisable ? »; « Y-at-il de l’HYPNOSE dès la première séance ?».

Réponse : « Seulement pour certaines indications comme  « tabac », « douleur », « poids » et dans de rares  exceptions (si l’angoisse ou des douleurs rendent l’anamnèse trop difficile par exemple, une séance de relaxation est préconisée. Dans ce cas, la suite du recueil d’information aura lieu lors du second rendez-vous). Car votre premier rdv de 1h30 environ  est dédié à l’ANAMNESE et à la détermination conjointe de votre OBJECTIF.

  • Seule une ANAMNESE scrupuleusement menée permet de poser les bases d’une thérapie brève personnalisée dans le cadre d’un objectif « SMART » (S= Spécifique et simple ; M=Mesurable ; A=Acceptable et Ambitieux ; R=Réaliste ; T=Temporalisé).

 

  • Comme se passe ce premier rendez-vous d’anamnèse ?

En 3 parties :

  • La partie « administrative » : nom, prénom, adresse etc. Après votre accueil et avoir brièvement recueilli votre demande initiale.
  • La partie « votre santé, votre histoire et vous »…Ce qui vous souhaitez en dire. Laissez-vous porter en toute sérénité, en confidentialité. Je suis d’une approche relationnelle facile et bienveillante.
  • Partie centrée sur votre problématique et détermination de votre Cet objectif sera peut-être découpé en sous-objectifs pour vous permettre de prioriser plusieurs problématiques.
  • Un premier rendez-vous d’anamnèse nécessite 1h30 et entraine déjà de nombreuses réflexions et posent les premières pierres du changement en conscience. En réalité, votre thérapie ou votre coaching est déjà en marche.  Les premiers changements s’opèrent suite à l’anamnèse qui renforce votre motivation et vous oblige à vous placer au cœur de vos aspirations au changement. « On ne peut pas faire changer notre environnement : c’est en changeant nous-même que nous permettons aux choses de bouger ».
  •  
  •  

Le rendez-vous suivant n’a lieu que minimum 7 jours après l’Ananmnèse. Lors de ce 2ème rdv nous affinerons votre objectif au besoin et le validerons. Puis, je vous accompagnerai pour votre première séance d’hypnose que j’aurai déjà pu personnaliser grâce aux informations contenues dans anamnèse.

« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. » proverbe français

« Il est parfois urgent de ne pas se précipiter! » autre proverbe français

Réponse : « NON. Vous n’allez pas dormir ».

 

  • Notre intérêt commun ne sera jamais de vous faire dormir. La seule indication serait l’anesthésie hypnotique chirurgicale: mais je n’en réalise pas à mon cabinet pour ACTIV’ HYPNOSE. En revanche, vous allez bel et bien lâcher-prise et vous relaxer pour entrer en transe hypnotique et votre fatigue peut constituer une aide ou un frein potentiellement. Si vous acceptez d’avoir la curiosité de constater comment votre corps et votre esprit vont pouvoir se détendre, votre fatigue sera un atout. Si votre fatigue est associée à une hyperexcitation paradoxale anxieuse liées à une prise d’excitants, cette information aura ressurgit avant la séance d’hypnose proprement dite (pendant l’anamnèse et/ou pendant le débriefing de début de rendez-vous) et j’en tiendrai compte dans mon choix de techniques d’induction et d’approfondissements et mes suggestions hypnotiques d’entretien de transe.
  •  
  • En résumé et dans tous les cas: soyez rassuré(e) : je maintiendrai pendant toute la séance, les niveaux de profondeur qui seront adaptés à vos besoins et cela, à chaque instant. C’est tout l’intérêt des formations, des expériences professionnelles qui sont les miennes et de mon implication auprès de vous (en face à face et à votre niveau) durant mes consultations.
  •  
  • Et donc? « Vous êtes fatigué(e) ? Eh bien, laissez-vous simplement aller : je m’occupe de tout » … et même de fournir le plaid tout propre -tout désinfecté- tout doux-qui-va-bien.

Réponse : « il est impossible que vous ne vous réveilliez pas en fin de séance ».

  • Une suggestion spécifique de sortie de transe est toujours. Pourtant, il suffirait que votre hypnologue cesse de parler pendant quelque temps ou qu’il se mette à raconter n’importe quoi pour que vous vous éveilliez. Car une transe hypnotique s’entretien et le subconscient s’ennuie vite si ce qu’il n’entend pas le désintéresse. 
  • Cette suggestion spécifique de sortie de transe est aussi prévue pour rythmer la séance (d’autres consultants ont rdv après vous) et pour vous permettre de reprendre le cours de votre vie avec sérénité et calme, mais aussi énergie et optimisme. Vous sortirez toujours du cabinet de consultation en possession de toutes vos facultés.

Il est vrai que certaines personnes mettent un peu plus de temps, à revenir à un état de conscience éveillé: à leur éveil, la remarque est toujours la suivante: « j’étais trop bien, j’entendais tout, mais je n’avais pas envie de revenir tout de suite ».

Simple observation: les personnes algiques (c’est à dire « présentant des douleurs »), les « fatiguées », les personnes présentant des troubles anxieux, celles ayant un sommeil de mauvaise qualité et les personnes « contrôlantes » (c’est à dire qui ont un besoin de contrôler les choses; de ne pas laisser les choses au hasard), bref, les personnes ayant à priori le plus de mal à lâcher-prise et qui en découvre les vertus et le bien-être associé sont au final les plus susceptibles de tôt ou tard «prolonger» un voyage ou un repos hypnotique. Qui a dit « on prend vite goût à ce qui est bon » ?!  

 

  • Voir FAQ:  « suis-je hypnotisable ?»;  « Sommes-nous tous sensibles à l’hypnose de la même façon ? »

Réponse : NON. Personne ne prendra le contrôle sur vous d’aucune façon en consultation. D’ailleurs, votre inconscient, garant de votre protection et de votre intégrité corporelle ne le permettrait pas. En réalité, entrer en transe signifie entrer en  état d’hyper vigilance et vos réflexes d’acceptation-inacception sont intacts, même si votre ouverture d’esprit et votre prise de recul, elles sont élargies.

Voir FAQ : « Suis-je hypnotisable ? » et « Sommes-nous tous sensibles à l’hypnose de la même façon ? » ; « Quelles sont les différences entre HYPNOSE en cabinet et : HYPNOSE de spectacle,  « de rue » ou « façon Messmer ? » ; « Puis-je être manipulé ou dire des choses que je ne veux pas ? ».

  • De quoi parlons-nous ?

Que signifie « perdre le contrôle ? » et « perdre le contrôle de soi ». Le dictionnaire l’internaute définit ces expressions par « ne plus rien contrôler » et par «ne plus pouvoir se contrôler d’un point de vue moral et psychique ».

  • Il est certain que vous allez lâcher-prise et accepter de vous laisser accompagner par mes paroles, sans quoi il n’y aurait pas de séance d’HYPNOSE.

Vous allez même me payer pour cela ! Pour que je suggère de façon positive et acceptable à votre subconscient qu’il doit vous permettre de faire ce qui est bon pour vous : voir FAQ « à quoi ça sert les suggestions en hypnose ? ».

  • Pour lever des obstacles, transformer vos croyances bloquantes ou limitantes, faire émerger vos ressources enfouies ou nouvelles, permettre à votre subconscient d’apporter des solutions adaptées à vous et vos problèmes.

Réponse : les suggestions et les suggestions métaphoriques par allégorie,  sont la base même de l’HYPNOSE. Le but des suggestions est d’apporter jusque dans l’esprit d’une personne une idée, une conviction, une image, de façon aisée et claire (car émotionnelle) au niveau du subconscient. Car en passant directement par cette structure mentale, il est possible d’éviter de passer par les fonctions cérébrales supérieures (le raisonnement en conscience) peu réceptives.

Voir FAQ : « Comment ça marche l’HYPNOSE ? »

  • Cas concret fréquemment rencontré.

Pendant votre enfance, peut-être que certains de vos éducateurs ont « imprimé » dans votre esprit des jugements peu valorisants ou empêchants tels que « t’es nul » ou « tu ne comprends jamais rien » etc. ?

Leur intention n’était pas de vous blesser selon eux. « Au contraire« … Mais au niveau de votre subconscient, la répétition de ces affirmations chargées émotionnellement fait qu’elle deviennent une réalité pour vous. Une réalité plus ou moins consciente, mais une réalité ancrée au fond de vous qui a toutes les chances de vous empêcher de réaliser certains buts dans votre vie si une période de doutes ou de confiance en vous-même vous assaille.

Et vous y voilà: vous avez grandi et perdu de plus en plus votre de confiance en vous, alors vous limitez vos rêves et vos projets dans certains domaines et vous poussez la porte de mon cabinet (enfin, espérons-le). 

Et pourtant, depuis, 10, 20, 30 ans ou plus, vos amis, votre conjoint(e), vos collègues et autres proches qui vous connaissent peut-être mieux que vous-même, vous répètent: « arrête, t’es super… »; ou: «tu dois juste te faire confiance »; « tu as réussi ceci et cela, et encore ceci… »… ils ajoutent que « t’es pas plus bête qu’un autre, au contraire …» et argumentent ce qu’à l’évidence, vous êtes sensé penser de vous-même: « C’est quand tu te crois nul que tu es nul, mais les vrais nuls n’ont même pas de travail, les vrais nuls n’ont pas de famille »… etc. etc. etc. Rien n’y fait: vous ne pouvez pas vous empêcher de douter de vous, de votre efficacité, de vos capacités. Parfois, c’est même pire : leurs encouragements ne font que renforcer votre conviction: « je suis tellement nul que je leur fait pitié et ils me racontent n’importe quoi« .

Il faut vous dire que le subconscient n’entend pas les négations et ilimprime directement dans votre esprit les affirmations contenues dans leurs phrases de soutien, ce qui donne: « … que tu es nul !..» … « Les vrais nuls n’ont pas de travail (votre subconscient traduit: « je mérite d’avoir aucun travail »); les vrais nuls n’ont pas de famille (votre SC traduit: « je mérite d’avoir aucune famille, ni amis« ) ».

Tout ça, parce que vos programmation subconscientes de « confiance et d’estime de vous-même » ont été complétement faussées à la base, pendant votre enfance.

 

Mais comment ça marche la programmation subconsciente? 

  • Essayez ce petit exercice amusant: « je vous demande d’imaginer« … « ne pensez surtout, mais alors,  surtout pas… à un éléphant rose en patin à roulettes ! « . C’est fait ?  Je répète : « ne pensez surtout pas à un éléphant rose en patin à roulettes». Et alors ? vous pensez à quoi, là, tout de suite ? Ben tient ? à un éléphant rose en patin à roulette pardi! la raison est que le subconscient n’entend pas les négations. Lorsque vous vous répétez « je n’ai pas envie de chocolat…je ne veux pas du chocolat…le chocolat c’est pas bon pour moi », votre cerveau traduit: « Jai envie de chocolat… je veux du chocolat…le chocolat est bon pour moi… chocolat…chocolat…chocolat » et il devient violent envers vous-même de ne pas en manger; puis lorsque vous « craquez », votre cerveau ordonne sans limite « mange chocolat, chocolat, chocolat » et vous en absorbez de plus grosse quantités que de raison . Un diction de psychologie affirme: « lorsque l’imaginaire (le subconscient) et la raison s’opposent: c’est l’imaginaire (le subconscient) qui l’emporte »

C’est pourquoi les suggestions hypnotiques que vous vous ferez en Auto-Hypnose devront toujours être positives et formulées au présent: « je suis sereine pour toute la durée de la réunion »; « je suis calme, détendu(e) et ouvert(e) d’esprit » (pour: « ne pas me disputer, avec mes collègues cet après-midi ou avec mes ados ce soir alors que je suis tellemnt fatigué(e) que je suis à fleur de peau« , par exemple.)

L’accès à votre subconscient grâce à l’hypnose permettra à votre hypnologue d’y faire entendre les suggestions positives les plus adaptées à votre personne et à ce que vous vivez, en fonction de ce que vous souhaitez changer dans votre vie, à l’intérieur de vous pour atteindre votre objectif. 

Réponse : le praticien en hypnose utilise des suggestions hypnotiques. le but des suggestions est d’apporter jusque dans l’esprit d’une personne une idée, une conviction, une image, de façon aisée et claire, c’est-à-dire émotionnelle au niveau du subconscient. Car en passant directement par cette structure mentale, il est possible d’éviter de passer par les fonctions cérébrales supérieures : on contourne ainsi le raisonnement en conscience, qui rend peu réceptif aux changements et fait tourner en boucle les questions que l’on se pose parfois depuis des années sans pouvoir avancer.

Voir FAQ « pourquoi les suggestions sont la base de l’hypnose »

  • L’HYPNOSE appliquée à la relation d’aide et au coaching, est un métier qui n’est pas à la portée de tous : il requière expérience, formation et savoir-être.

Moi, Hubert, Maître-Praticien en Hypnose, je vais écrire pour vous des suggestions personnalisées, des scripts d’hypnose et des histoires métaphoriques. C’est cela qui fait toute la différence. Puis je vais les rendre immédiatement accessibles à votre subconscient, votre centre mental de reprogrammation.   Cela, au fil des rendez-vous, pendant 1, 3 à 10 heures en moyenne (variable selon problématiques imbriquées); parfois 20 . Et vous renforcerez ces séances grâce à l’Auto-Hypnose que je vous enseignerai systématiquement, de façon à vous permettre aussi de répondre dans la « vraie vie  » hors du cabinet, à reconnaître vos besoins immédiats spécifiques et à y répondre en autonomie. EX: une réunion à l’improviste vous créé une angoisse inattendue? le stress ressenti vous informe que vous avez besoin de « calme, de sérénité, de sécurité » et votre intuition vous réclame aussi de la « concentration et de l’énergie« : grâce à l’Auto-Hypnose, vous accèderez à toutes ces ressources stockées dans votre subconscient.

C’est parce qu’elles vont changer vos émotions et vos sentiments au niveau subconscient, que ces suggestions positives deviendront des réalités présentes et des ressources effectives: en pensant et en ressentant les choses différemment vous pourrez être efficace, déterminé et sûr de vous en action. 

Et si je prenais l’exemple d’une problématique de confiance en soi, issue de l’enfance ou de traumatismes passés ? J’en profite au passage pour préciser qu’il n’est pas indispensable de trouver les origines exactes de la problématique pour agir efficacement grâce à l’hypnose et à la PNL (voir la thématique « confiance » dans l’onglet « mes services »).  Grâce aux suggestion hypnotiques au décours de votre accompagnement par votre hypnothérapeute, votre regard sur vous va changer positivement, puis votre ego, votre confiance, votre estime se reconstruiront. Il en résultera que vos émotions et vos pensées deviendront positives et bénéfiques pour vous; ce qui fera changer positivement vos comportements et donc, vos actions. Au final, vous prendrez votre juste place dans votre vie en connaissant votre propre valeur et votre environnement, y compris votre entourage personnel, amical et professionnel s’adapteront à vos changement positifs à leur tour. 

C’est cela, la force de l’hypnose et des suggestions hypnotiques.

  • Dans quels buts ?
  • Pour lever des obstacles, comme par exemple : « je suis incapable de prendre la parole en public »)
  • Pour changer vos croyances bloquantes ou limitantes,du genre: « j’ai toujours été nul » en croyances activatrices comme « je me fais confiance pour relever les défis qui m’intéresse.
  • Pour faire émerger vos ressources enfouies ou nouvelles. Exemple, dans une peur / phobie du COVID :  en boostant votre capacité à vous protéger des attaques bactériennes et virales par des réflexes hygiéno-diététiques adaptés et recommandés (vous avez appris à faire ça pour les rhumes étant petit: c’est transposable comme compétences. il suffit d’en informer le subconscient); pour renforcer votre immunité en suggérant aux organes concernés de la faire etc.   traumatismes passés afin qu’ils ne vous fragilisent plus aujourd’hui etc.
  • Pour permettre à votre subconscient d’apporter des solutions adaptées à vous et vos problèmes. Car il sait tout de vous depuis votre conception : votre subconscient est votre réservoir infini de connaissances et d’expériences (les vôtres, celles qui sont ataviques, celles transmises par votre entourage, celles qui sont socio-culturellement les vôtres, celles de vos contemporains et celles de vos ancêtres communs etc.

Veuillez prévoir 1h30 de disponibilité et Voir FAQ : « Y-at-il de l’HYPNOSE dès la première séance en cabinet de consultation? »

Réponse : OUI et NON.

OUI : vous allez être manipulé(e) par votre hypnologue et allez même le payer pour ça. Ce sera  avec votre plein accord et en toute conscience (on parle d’hyper conscience en fait) puisque vous vous participerez. Vous accepterez les suggestions hypnotiques qui vous seront faites, car elles vous correspondent et sont suffisamment « élargies  » pour que votre subconscient et vous allez vous appropriez ce qui est bon et juste pour vous pour atteindre votre objectif et laisser le reste. Vous aurez la possibilité de vous rappeler de tout ce qui se passera en séance et d’interrompre la séance à tout moment. Voir FAQ « Suis-je hypnotisable ? » ; « Comment ça marche l’HYPNOSE ? » ; « A quoi ça sert les suggestions en HYPNOSE ? » ;  « Suis-je hypnotisable ? »

NON : vous ne direz pas les choses que vous ne voudrez pas. Vous conserverez votre contrôle sur vous-même. Il ne faut pas confondre lâcher-prise et perte de contrôle.

 

  • NON, vous ne direz pas des choses que vous ne voulez pas en tout cas, vous n’allez pas perdre le contrôle de ce que sous dites. Voir FAQ : « Vais-je perdre le contrôle ? ».

 

  • Vous serez toujours lucide et même dans un état d’hyper concentration (particularité de l’état hypnotique utilisée par tous les performeurs, en dehors de toute thérapie, tels que les coureurs automobile) et votre inconscient ne cessera jamais de veiller sur votre sécurité physique et mentale, en interrompant la transe si votre psychisme s’opposait au processus.
  • Par ailleurs, en tant que Praticien, je respecterai toujours les limites fixées lors de l’anamnèse
  • Voir FAQ : « Y-at-il de l’HYPNOSE dès la première séance en cabinet de consultation? ») par vous et par la détermination votre objectif. Par exemple, si vous souhaitez trancher un dilemme pour choisir de déménager ou non et que vous êtes fumeur sans que cela ait un rapport, je n’aborderai pas le sujet du tabac.
  • Vous n’aurez nul besoin de créer un quelconque stress en vous obligeant à filtrer vos informations ou à cloisonner vos vies. Vous avez le droit de détester les chats ou votre belle-mère. Si c’est ok pour vous et votre problématique, c’est ok pour moi et pourtant, j’adore les chats et ma belle-mère!  Soyez nature et spontané(e) : je connais votre dossier,  j’ai mémoire de vos attentes et vous avez le droit de vivre en consultation ce que vous avez à vivre au moment où vous le vivrez sans que je porte jamais le moindre jugement sur vous.

 

  • Un moment d’échange préalable à la séance d’hypnose est même dédié à déposer dans ma corbeille auditive à vidange automatique ce qui pourrait nuire à votre détente et à votre lâcher-prise. « il fait moche », « la route était mauvaise !», « je n’ai pas été correct(e) avec untel ou untel » : est-ce important pour vous ? Si oui, nous travaillerons dessus maintenant ou plus tard. Si non : aucune importance. Ça fait du bien de décharger son stress pour passer au vrai travail.

 

Mon métier implique de faire la part des choses au mieux, avec vous et toujours dans votre intérêt. D’ailleurs, vous verrez que dans le hasard, il y a rarement seulement du hasard. Laissez-vous guider et décharger vos émotions en toute sérénité.

Réponse : NON.

  • Dans la mesure où vous ne me cachez pas volontairement des problèmes de santé tels que de l’épilepsie (contre-indication relative) ou des antécédents psychotiques: NON.

Le seul risque possible : ne pas être impliqué(e) dans un quelconque changement et vous sentir en dehors de l’accompagnement.

  • En fait, le seul risque encouru sous HYPNOSE est de faire l’agréable expérience d’un état d’hyper concentration détendue et d’une merveilleuse  relaxation, si finalement vous vous rendez compte que :
  • Vous être trompé d’objectif ? Par exemple : vous vous êtes persuadé de maigrir pour faire plaisir à votre mari, mais en votre fort intérieur, vous aimez cette image de femme voluptueuse que vous dégagez et ni voyez, à votre niveau aucun empêchent majeur de réaliser vos projets ou de vivre votre vie pleinement. pour vous, aucun inconvénient.
  • Vous n’êtes pas motivé? Finalement vous avez plus d’avantages à ne rien changer. Par exemple, pour pensiez être motivé pour arrêter de fumer et réflexion faite, malgré ses indéniables défauts la cigarette est votre meilleure amie? C’est ok. Nous passons vous et moi à autre chose. 

Et peut-être qu’après tout, votre expérience démystifiée pourra servir à une autre personne, qui elle,  en a vraiment besoin et vous pourrez la rassurer sur ce qu’est l’hypnose. 

Réponse : NON.

  • concernant l’HYPNOSE elle-même : aucun risque de devenir « accro » car cela ne présente aucun intérêt : le subconscient est paresseux  ou économe de ses efforts c’est comme vous voulez. Il limite son accès spontané à des aventures émotionnelles  qui lui apportent des bénéfices immédiats, comme une rêverie ou une détente. D’ailleurs pour ça, il n’a pas besoin d’un hypnologue ou de vos efforts: il sait le faire naturellement et spontannément à tout moment depuis votre naissance. Voir FAQ : « Suis-je hypnotisable ? ». Or, depuis votre naissance, vous n’êtes pas devenu « accro » à l’Auto-Hypnose spontanée, n’est-ce pas? alors, il n’y a aucune raison pour que cela change.
  •  
  • En revanche, on devient vite « addict » au bonheur et aux choses positives, vous verrez, et c’est plutôt une excellente nouvelle puisque je vous formerez à l’AUTO-HYPNOSE. Ainsivous pourrez élaborer vous-même les suggestions positives qui vous seront utiles.  Pour passer de bonnes journées et venir à bout des menues difficultés du quotidien.
  •  
  • Illustration: un besoin de veiller ce soir pour profiter de votre amoureux(se) alors que vous êtes littéralement exténué(e) de votre semaine de travail? Et hop, une bonne suggestion «je suis en forme, plein(e) d’enthousiasme et plein(e), dès maintenant et jusqu’à ce que je décide de dormir pour profiter pleinement de ces agréables moments privilégiés de ce soir ». Et voilà: vous ne pourrez plus vous en passer! Comme d’un jeu où vous gagneriez tout le temps ou presque
  •  
  • Enfin, lorsque vous aurez goûté à l’efficacité des thérapies brèves et/ou au coaching en HYPNOSE, vous ne vous priverez plus d’investir 350 à 600 € pour atteindre vos objectifs de développement personnel, perdre 20 kg ou sortir d’un burn out. A peine le prix d’une semaine de location de vacances (qui vous changerait les idées, certes) pour transformer toute votre vie ou sauver votre carrière? C’est vite réfléchi, n’est-ce pas: prenez les deux: d’abord la thérapie et les moyens de partir en vacances viendront naturellement ensuite, avec l’enthousiasme et l’envide croquer la vie. 

Réponse : NON. Voir aussi FAQ : « Quelles sont les différences entre HYPNOSE en cabinet et : HYPNOSE de spectacle,  « de rue », ou « façon Messmer » ? » ;  « Vais-je perdre le contrôle ? »

Réponse : L’hypnose n’efface rien, mais vous ne garderez en conscience que ce qui est bon et juste pour vous; les enrichissements liés à l’expérience et de nouvelles capacités d’adaptabilité préventive.

  • Vos émotions seront transformées au niveau de votre subconscient : vos réactions et votre vie s’en trouveront changées.
  •  
  • Vous aurez du recul et un certain détachement par rapport aux éléments du passé qui deviendront pour vous des bases de données sur lesquelles votre structure mentale pourra s’appuyer pour avancer dans la vie vers de nouvelles expériences avec une confiance et une estime retrouvée, sans culpabilité.
  •  
  • Vos intuitions et vos capacités de défense seront réactivées (ou activées) et renforcées : vous acquièrerez de nouvelles compétences qui vous permettront de détecter instinctivement ce qui est bon ou néfaste pour vous et d’agir en situation. (voir aussi : ONGLETS « confiance… », « anxiété, dépression, burn out »,  « traumatismes », « deuil »)

Réponse : OUI. C’est même le but. Et s’ils ont à changer, ils changeront aussi. Car, rappelez-vous « Nous n’avons pas le pourvoir de changer les autres, mais c’est en changeant soi-même, que les situations que nous vivons changent et que notre environnement peut changer ».

  • C’est ce qui rend L’HYPNOSE en thérapie brève formidable.
  •  
  • C’est aussi la raison pour laquelle il est important de savoir à quels changements vous aspirez et comment ils vont bien s’inscrire dans votre vie. Je parle ici de la détermination commune de votre objectif.  et de son écologie.
  • Voir FAQ : « Y-at-il de l’HYPNOSE dès la première séance en cabinet de consultation? »
  • Un hypnologue qui ne pratique pas l’anamnèse puis la détermination d’objectif ne peut pas revendiquer pratiquer de la thérapie brève et encore moins du coaching. C’est un accompagnateur de randonnées spécialiste des « voyages en esprit » : vous prendrez peut-être du plaisir à vous détendre en séance, mais votre vie ne changera pas comme il se doit ou les résultats ne seront pas pérennes.
  •  

J’en profite pour rendre ici hommage à Stéphane Graesslin qui était cadre de santé et Praticien en HYPNOSE et affirmait de son vivant: « un objectif flou donne une connerie précise ».

Réponse : OUI. Mais c’est rare. Uniquement pour certaines indications et encore, même dans ce cas, cela peut varier d’une personne à l’autre. Ici encore, l’Anamnèse du premier rdv permettra d’évaluer la situation singulière du consultant. 

  • L’HYPNOTHERAPIE brève nécessite en moyenne 3 à 10 séances. parfois une seule pour l’arrêt du tabac, certaines allergies, et un certain type de phobie dite « unique ». D’autres problématqiues, comme la gestion du poids peuvent se résoudre très vite ou prendre beaucoup de temps et faire exception aux principes de la thérapie brève en nécessitant jusqu’à 20 séances car la changement doit être progressif et assimilés conjointement par le corps et par l’esprit de la personne qui voit sa masse de diminuer parfois de 50 kg pour atteindre son poids de santé et espérer le conserver. Voir « gestion du poids « dans l’onglet « mes services ». 
  •  
  • Voir FAQ : « Y-at-il de l’HYPNOSE dès la première séance en cabinet de consultation? ».
  •  
  •  

REPONSE : le coaching est un terme à la mode. C’est un outil de changement utilisant des entrainements et des exercices pour développer des capacités et atteindre un certain niveau de performance dans une structure donnée (professionnelle, sportive, familiale).

L’hypnose aussi est un outil de changement. Mais l’hypnose permet en plus d’aller directement puiser au niveau subconscient des ressources inconscientes (qui existent déjà en nous et que nous ignorons ou qui sont « boquées » ou « perdues ») : il n’est pas nécessaire de chercher des solutions par le biais d’exercices, de recadrages, de questionnements comme en coaching pur. De plus, l’hypnose permet d’optimiser directement ces ressources, au niveau psychique, pour une utilisation consciente (sous forme de comportements en action) spontanée et performante ; cela sans dépenser trop d’énergie ni de temps.

Les résultats sont plus rapides, plus efficaces et moins énergivores qu’avec le coaching seul, d’autant plus que l’hypnose permet de faire table rase des échecs passés et de renforcer intérieurement la confiance en soi, l’estime et la motivation pour  catalyser le processus.

3) D’un point de vue sémantique, l’écart entre Hypnose et coaching se réduit car coaching devient le nouveau terme à la mode pour parler de développement personnel, qui se fait très très très bien en utilisant des techniques d’hypnose: Donc, un hypnologue fait du coaching techniquement, mais avec un outil plus performant.

 

REPONSE EN DETAIL : 1) « Coaching » est un mot à la mode issu du monde sportif qui signifie leçon d’entrainement. Aujourd’hui, il s’agit d’accompagner, de superviser et d’aider au changement des individus ou des groupes, pour qu’il(s) évolue(nt) à un niveau optimal de performance en fonction de leurs capacité. Cela, au sein de leur structure (sportive, professionnelle …) sans qu’il s’agisse d’apprentissage spécifiquement lié au métier ou au sport pratiqué.

De nos jours, le développement personnel est revisité à la mode coaching, pour permettre aux personnes de développer leurs capacités à bien-vivre ; pour atteindre des niveaux de performance à vivre heureux plus élevés. 

Le coaching sous- entend de faire le point sur une problématique ; de déterminer un objectif de changement souhaité qui soit réaliste, réalisable, précis, mesurable, temporalisé (SMART); de faire le point sur vos ressources ; de trouver des solutions écologiques et autonomes et de mettre en place ces solutions en pratiquant des exercices et des mises en situation.

 

2) L’hypnose est un outil d’accompagnement au changement, de développement personnel, de renfort de motivation qui reprend les mêmes codes,  si votre hypnothérapeute est un praticien sérieux (on ne fait pas de l’hypnose juste pour faire de l’hypnose : recueil de données et objectif de changement « SMART » sont indispensables…). La différence réside dans le fait que l’Hypnose permet d’accéder au subconscient et que c’est dans cette partie de votre structure psychique que se trouve déjà votre réservoir infini et personnel de ressources  inconscientes : nul besoin de les créer ou de les développer puisqu’elles existent déjà et sont déjà personnalisées !

Ces ressources proviennent de votre mémoire absolue qui a tout enregistré depuis votre création in-utéro (toutes vos expériences, vos savoirs, vos valeurs socio- culturelles physiques, physiologiques et intellectuelles acquises). Elles viennent aussi de vos connaissances, de vos croyances et de vos compétences héritées (Trans générationnelles,  ataviques et mémoire collective).

Il « suffit » par le biais de l’hypnose de réactiver, de renforcer, de débloquer ces ressources inconscientes pour permettre au conscient de les utiliser : changer nos émotions, nos pensées, nos ressentis au niveau du subconscient revient à modifier nos comportements conscients. Et en modifiant nos comportements (comme en coaching), nous changeons nos rapports à nos environnement et ensuite notre environnement se modifie (il s’adapte à noter nouveau « nous » : celui déterminé dans l’objectif visé).