Menu Fermer

Histoire de l’Hypnose

Mesmer
Portrait de Franz-Anton Mesmer – Source image: Wikipedia

L’histoire de l’hypnose commence au 18ème siècle avec le médecin allemand Franz Anton Mesmer (1734-1815). Ce dernier est alors persuadé que le corps humain est imprégné d’un fluide magnétique invisible (appelé le magnétisme animal), sur lequel il est possible d’agir. Il pensait que la maladie pouvait être un blocage du corps à la circulation fluide. Après son doctorat de médecine, Mesmer soigna plusieurs de ses patients et traita de nombreuses maladies grâce au fluide magnétique. Il est dit que ses patients étaient à l’époque « en état de transe ».

Après Mesmer, l’hypnose devient très populaire. L’anesthésie par « sommeil magnétique » sera utilisée par le Dr John Elliotson, lors de ses interventions chirurgicales. Avec le Dr Jean-Marie Charcot, célèbre neurologue, l’hypnose devient synonyme d’hystérie. En effet, le Dr Charcot soignait à cette époque de nombreux hystériques, par l’hypnose, d’où la confusion.

Les travaux d’Hippolyte Bernheim (1840-1910), professeur à l’université de Nancy démontreront que l’hypnose est un potentiel qui existe chez tous les êtres humains. C’est là que prendra fin la notion de magnétisme animal. Milton H. Erickson (1901-1980), psychiatre américain, révolutionna les concepts de l’hypnose et les formes de thérapie. L’hypnose Ericksonienne est née en 1937.

%d blogueurs aiment cette page :