Menu Fermer

Depuis 4 ans, le service des urgences du Chiva (Centre hospitalier intercommunal des vallées de l’Ariège) a développé une nouvelle approche des soins. Loin des gestes cliniques et techniques des praticiens, les médecins urgentistes ont fait entrer l’hypnose au cœur du dispositif. Présidente du Comité de lutte contre la douleur (CLUD), le docteur Julie Jardon n’y voit aujourd’hui que des avantages. «L’hypnose, ce que nous appelons l’hypno-analgésie, permet de limiter l’anxiété chez les patients», explique l’urgentiste.

Lire la suite ici https://www.ladepeche.fr/amp/2019/06/25/lhypnose-vient-en-complement-de-la-medecine-au-sein-de-lhopital,8276344.php

Laisser votre commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :